Imprimer cette page

Consœurs solidaires : l’activisme fait notre force

02-09-2010

Rapport sur le Congrès international des femmes de la FIOE de 2010 - Washington, D. C. – du 21 au 24 juillet 2010

C’est avec enthousiasme que j’ai accepté l’invitation de me rendre à Washington, D. C. pour représenter la section locale au Congrès international des femmes de la FIOE de 2010! Je me suis dit que c’était là l’occasion idéale de rencontrer d’autres femmes du syndicat et de comparer nos fiches de route.

Edwin Hill, président international de la FIOE, a prononcé le discours liminaire et a répondu aux questions des personnes présentes. J’ai entendu des exposés très inspirants prononcés par diverses « femmes au pouvoir »; quelques-unes étaient membres de la FIOE et d’autres travaillaient pour le gouvernement américain. Puisque l’élection de mi-mandat arrive à grands pas en novembre, le congrès semble avoir pris une tournure politique bien réelle.

L’une des séances les plus intéressantes s’intitulait « L’histoire au féminin » où des femmes ont parlé de leurs expériences en tant que femmes au sein de la FIOE. Parmi les révélations les plus surprenantes se trouvait le fait que la rémunération inéquitable pose toujours un problème. Une conférencière a parlé en détail de la cause de Lilly Ledbetter et d’une loi américaine adoptée récemment intitulée « Loi Lilly Ledbetter contre la discrimination salariale » de 2009. Lilly Ledbetter avait été contremaîtresse chez Goodyear. Avant sa retraite en 1998, elle avait intenté une poursuite contre Goodyear pour cause de discrimination salariale. Bref, elle a eu gain de cause. J’ai cependant trouvé cela surprenant qu’il y ait encore de la discrimination salariale aujourd’hui. Depuis mes débuts au sein du gouvernement fédéral et comme membre du syndicat, j’ai toujours été rémunérée sans discrimination par rapport aux hommes. Il s’agissait là d’une expérience bien révélatrice pour moi!

M. Hill a aussi présidé une séance où nous avons assisté à la première d’un film sur la question du nombre décroissant d’adhésions. Le nombre de membres de la FIOE a atteint son plus haut niveau en 1972, alors qu’il comptait environ un million de membres; actuellement, la FIOE compte environ 725 000 membres. Le film est en cours de production et quand il sera fin prêt, il sera accessible sur le site Web de la FIOE à http://www.ibew.org.

Parmi les quelque 200 personnes qui ont assisté au congrès, entre 25 et 30 personnes provenaient du Canada. Les après-midis étaient consacrés à d’autres présentations et des tables rondes.

Enfin, j’ai trouvé ce congrès intéressant et éducatif où j’ai passé de merveilleux moments et où j’ai créé de nouveaux liens d’amitié. Mon expérience à Washington m’a aidée à réaliser à quel point j’ai de la chance d’être une employée du gouvernement fédéral, mais aussi d’être membre de la FIOE.

Michele Savoie

Photo