Imprimer cette page

Reçus pour cotisations syndicales des membres qui travaillent au gouvernement

14-06-2013

En mars dernier, j’ai mentionné qu’il y avait eu des problèmes à préparer les reçus pour cotisations syndicales et qu’on prendrait les mesures nécessaires pour faire en sorte qu’il n’y aurait pas de retards à l’avenir. Depuis, nous nous sommes informés auprès du Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) et de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) quant à la déclaration des paiements de cotisations syndicales sur votre formulaire T4. Il semblerait que nous soyons l’un de deux syndicats qui produisent encore leurs propres reçus aux fins d’impôts au gouvernement fédéral.

 Le gouvernement a répondu à notre demande de renseignements et voici ce qu’il en est ressorti. D’une part, il est possible pour TPSGC d’ajuster son système de rémunération à temps pour les impôts de l’an prochain. Cependant, cet ajustement coûterait 78 515,40 $ à la section locale. Oui, vous avez bien lu! (Nous ne sommes pas certains que cela comprenne la TPS.) Franchement, ce montant est grotesque et rien de plus qu’une autre ponction fiscale exigée des employés par un employeur.

 D’autre part, nous avons le choix d’attendre la mise en œuvre complète du nouveau système de rémunération gouvernemental, qui incorporera la déclaration des cotisations syndicales sur le formulaire T4; le tout sera prêt pour les déclarations de revenus faites en 2017. Cette option ne comporte aucuns frais pour le syndicat.

 J’aurais aimé vous annoncer de meilleures nouvelles, mais il s’agit là de la situation actuelle. Je crois fermement que les retards causés plus tôt cette année étaient une aberration et je collabore étroitement avec notre personnel administratif pour faire en sorte que cela ne se reproduise plus.

 J’ai informé les membres du Conseil exécutif de la situation afin qu’ils puissent y réfléchir. Je vous encourage à communiquer avec l’un d’eux ou avec moi directement si vous avez des questions ou des commentaires.

 En toute solidarité,

 Le gérant d’affaires et secrétaire financier,

 Daniel J. Boulet