Imprimer cette page

Rapport du Gérant d'affaires - Automne 2010

04-10-2010

Le présent rapport est plus court qu’à l’habitude en raison du moment où a eu lieu l’assemblée du Conseil exécutif et du fait qu’il touche aux mois d’été. Il y a tout de même quelques éléments importants à signaler.

NÉGOCIATION COLLECTIVE AVEC NAV CANADA

Tout d’abord, j’ai le plaisir de vous informer que l’équipe de négociation du syndicat et la

compagnie sont parvenues à un projet de règlement le 13 septembre 2010. L’entente comprend des augmentations salariales semblables à celles obtenues par d’autres groupes et des améliorations au libellé du contrat dans de nombreux domaines. Elle jette également les bases pour un meilleur dialogue entre le syndicat et la compagnie sur trois sujets importants : sécurité et santé au travail, compétences et changements technologiques.

Cette entente est sujette à ratification par les membres; le vote est prévu pour la mi-octobre. Le syndicat et la compagnie recommandent cette entente de principe.

NÉGOCIATIONS AVEC LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

Votre équipe de négociation du gouvernement fédéral s’est réunie à la fin juillet pour mettre la dernière main aux propositions du syndicat en vue des négociations imminentes. Nous prévoyons échanger les propositions avec l’employeur le 15 octobre 2010 et les négociations devraient commencer en décembre. On conseille aux membres de vérifier le site Web régulièrement pour y lire les mises à jour.

GESTION DES CAS

Dans mon dernier rapport au Conseil exécutif, j’ai signalé que nous avions mis en place un système informatisé de gestion des cas, dont le but est d’aider le Bureau d’affaires à faire des suivis des cas, avoir à portée de la main des renseignements à jour pour les membres quand ils appellent au sujet de leur cas et assurer une communication plus efficace au sein des membres du personnel du Bureau d’affaires. Voici un aperçu des renseignements disponibles en date du 30 septembre 2010 :

Le syndicat avait un total de 66 cas ouverts, partagés entre ses trois employeurs, soit NAV CANADA, le gouvernement et Énergie renouvelable Brookfield. NAV CANADA

comportait le plus grand nombre de cas ouverts, soit 38, suivi par le gouvernement qui en avait 27; Énergie renouvelable Brookfield n’avait qu’un seul cas;


Le temps nécessaire pour résoudre des plaintes et griefs demeure élevé. L’« âge » moyen d’un cas est de 199 jours. Cela semble varier considérablement d’un employeur à l’autre. Par exemple, l’âge moyen des cas de NAV CANADA (235 jours) est beaucoup plus élevé que celui de nos cas avec le gouvernement (151 jours). Un examen attentif des données montre deux raisons possibles pour cela. Tout d’abord, l’un des cas de NAV CANADA est ouvert depuis plus de trois ans et attendait le dénouement des négociations. Après résolution de ce cas, l’âge moyen des cas passe de 235 à 208 jours. Ensuite, certains des cas avec le gouvernement ont été ouverts il y a longtemps, mais ce n’est que récemment qu’ils ont été consignés dans la base de données, donc l’« âge » des cas pourrait ne pas être juste. Les renseignements seront plus justes tout au long de l’utilisation que nous ferons du système.

Un peu plus de la moitié des cas ouverts a trait à l’interprétation ou à l’application de la convention collective (37). Les autres sont plus ou moins répartis également entre les autres catégories, comme « l’affectation des fonctions », « la discipline et les renvois », « le harcèlement », la « classification des postes », etc.

Le nouveau rapport comportera des renseignements pour la période allant du 1er octobre 2010 au 31 mars 2011.

ARRIVÉES ET DÉPARTS

Enfin, j’aimerais reconnaître officiellement tout le travail effectué par Chris Davies en tant que tout premier représentant d’affaires du syndicat. Chris nous quittera à la fin décembre; prenons le temps de réfléchir à l’impact qu’il a eu dans sa région. Il s’est occupé de cas et de défis dont le syndicat n’aurait pas pu s’occuper selon son ancienne structure. De plus, il a obligé nos deux grands employeurs à faire face à des problèmes en milieu de travail qu’ils auraient préféré ignorer. Chris nous a aidés à comprendre que la structure formée de représentants d’affaires en région s’avère en être une qui a sa place au sein de notre section locale.

Nous sommes à la recherche de quelqu’un pour le remplacer. Je m’attends à pouvoir faire une annonce à cet effet d’ici la fin novembre.

Veuillez accepter mes salutations les meilleures.