Imprimer cette page

Rapport du gérant d’affaires – Printemps 2012

30-04-2012

Négociations avec NAV CANADA

J’ai le plaisir de vous informer que la section locale a réussi à négocier une autre convention collective avec NAV CANADA sans avoir recours à un tiers pour résoudre le problème. De plus, nous sommes parvenus à l’entente en relativement peu de temps passé en réunion avec l’employeur. Cela témoigne de deux choses : jusqu’à quel point NAV CANADA va pour améliorer l’engagement, puis le professionnalisme de l’équipe de négociation de la section locale et le fait qu’elle était bien préparée.

Ce n’est pas pour dire que cette ronde était des plus faciles. La décision d’échanger les prestations de fin d’emploi qui restaient pour de meilleurs avantages pour tous les membres était très difficile... et prêtait à controverse. Mais cela prouve aussi que les membres, par l’entremise du processus de ratification, ont choisi d’agir au profit de la collectivité plutôt que des particuliers. Pour les personnes qui doutaient si les membres de la FIOE qui travaillent chez NAV CANADA faisaient preuve de solidarité, il n’y a plus aucun doute. La convention collective en est la preuve.

Négociations avec le gouvernement fédéral

Je peux enfin vous informer qu’on entrevoit la fin de cette ronde de négociations. Nous présenterons notre cause à un conseil d’arbitrage les 26 et 27 juin. Je m’attends à ce qu’une décision soit rendue d’ici la fin de l’été.

On a déjà tout dit au sujet de cette ronde de négociations. J’encourage les membres de l’équipe de négociation à réfléchir attentivement à ce qui aurait pu être fait différemment (le cas échéant), afin d’éviter ce que l’on peut décrire comme étant la ronde de négociations la plus dysfonctionnelle à laquelle notre groupe a pris part. J’ai bien hâte de lire le rapport de l’équipe de négociation et d’apporter les ajustements nécessaires dans notre approche.

Il se pourrait bien qu’aucun ajustement ne soit nécessaire. Nous avons suivi une méthode qui nous a bien servi par le passé et qui a réussi à d’autres groupes. Mais cette ronde nous rappelle qu’il est impossible de maîtriser complètement l’issue des négociations collectives.

Outil de soumission de propositions en ligne

Nous sommes en train de mettre la dernière main à un outil de soumission de propositions en ligne. Avec cet outil, les membres seront en mesure de soumettre des propositions directement dans une base de données sécurisée administrée par le syndicat. Cet outil est flexible et sera configuré afin d’accepter des propositions de changements aux conventions collectives, aux directives et programmes du Conseil national mixte et du Conseil mixte de NAV CANADA, aux comités de SST et en ce qui a trait à tout autre enjeu où le fait de cerner et de repérer des problèmes est essentiel. Il est conçu afin de permettre aux membres de soumettre des propositions facilement et rapidement, ainsi que joindre des documents à l’appui. Notre historique de négociations sera plus facile à maintenir, puisqu’il s’avérera facile de rappeler les propositions de négociation d’une ronde à l’autre sans perdre ou égarer les documents à l’appui.

En outre, l’outil crée un rôle plus important pour les membres du Conseil exécutif, qui devront siéger à divers comités directeurs dans leur région respective. Il rendra également le travail des comités directeurs beaucoup plus facile qu’il l’a été auparavant. Puisqu’il sera possible de classer les propositions à l’aide de divers critères et d’unir des propositions qui se ressemblent, je m’attends à ce que les réunions de nos comités directeurs soient plus courtes, plus efficaces et produisent de meilleures propositions.

Aperçu financier

La santé financière de la section locale s’est améliorée depuis l’an dernier. La tendance à la baisse signalée l’automne dernier s’est renversée; nous avons vu une augmentation marquée de l’actif net de la section locale. 

Bien que cette augmentation de l’actif net soit une bonne nouvelle, elle provient en partie des négociations suspendues avec le Conseil du Trésor. De plus, nous ne saurons pas quels sont les frais d’arbitrage avant l’automne. Ces derniers auront probablement une incidence sur nos finances.

Le tout respectueusement soumis,