Imprimer cette page

Prix du président 2013

18-02-2014

Chaque année, le Prix du président est décerné à un membre qui n’est ni administrateur de la section locale, ni membre du Conseil exécutif, et qui s’est démarqué par sont travail fait pour la section locale, à l’exemple de notre tout premier président, le confrère Ed Donoghue, qui a tout donné pour metre sur pied la section locale et la faire croître.

Règle générale, le récipiendaire du Prix du président est un bénévole qui a travaillé inlassablement au nom de nos membres, les encourageant à s’unir pour se soutenir les uns les autres et concocter de nouvelles idées. Le récipiendaire est un défenseur respecté des droits des travailleurs et a fait preuve de leadership par l’entremise de ses nombreuses activités syndicales, notamment certaines à titre de membre de comités et de chef de certaines initiatives. Cette personne a gagné le respect de nos membres pour les services, les conseils et le soutien qu’il leur a accordés dans des moments difficiles, et ce, dans la bonne humeur et avec beaucoup d’esprit. Elle aura aussi contribué à la bonne réputation de la section locale grâce à sa persévérance et à son professionnalisme.

Au nom du Conseil exécutif, j’ai le plaisir d’annoncer le récipiendaire du Prix du président 2013, soit le confrère Patrick Bourassa. Il a fait preuve de leadership exceptionnel auprès de nombreux membres dans la région de Gatineau. Il a collaboré étroitement, récemment, avec les délégués syndicaux et d’autres collègues, en vue de l’établissement de l’unité du Lac Leamy. À titre de président bénévole de l’unité du Lac Leamy, notre confrère Bourassa continue de collaborer avec les délégués syndicaux et les membres afin de leur permettre de se rencontrer et de faire partager leurs opinions. J’ai bien hâte de prendre part à des activités à venir organisées par notre confrère Bourassa et les membres de l’unité du Lac Leamy.

Veuillez vous joindre à moi pour féliciter le confrère Patrick Bourassa pour ce prix.

Le président,

Section locale 2228 de la FIOE,

Daniel E. Dawson