Imprimer cette page

Quatrième mise à jour sur les négociations collectives

28-09-2015

Ma dernière mise à jour remonte au 13 juin. À ce moment-là, le gouvernement venait d’adopter des mesures législatives se donnant le droit d’imposer un régime de congés de maladie sans votre consentement et en dehors du processus de négociation collective. Depuis, plusieurs syndicats (y compris le nôtre) ont ajouté leur nom à une plainte auprès de l’Organisation internationale du travail. Nous avons aussi demandé une injonction pour empêcher le Conseil du Trésor d’imposer un nouveau régime de congés de maladie en dehors du processus de négociation collective. Ces plaintes et ces actions font leur petit bout de chemin dans les divers tribunaux. J’ai aussi indiqué dans mon message précédent que nous avions mis la prochaine rencontre avec l’employeur à l’horaire pour le 14 octobre pour quelques jours.

Évidemment, les choses ont changé. Vers la fin juillet, le gouvernement a déclenché des élections pour le 19 octobre. Par conséquent, peu de gens ont le pouvoir de prendre d’importantes décisions et ceux qui le peuvent sont en pleine campagne électorale en espérant ne pas perdre leur emploi. L’issue des élections est tout à fait incertaine, donc il ne sert à rien de rencontrer l’employeur tout de suite après les élections. Peu importe quel parti l’emporte, il y aura sûrement une réévaluation de l’approche et de la stratégie. À cette fin, le syndicat et l’employeur ont convenu de reporter la réunion d’octobre aux 12, 13 et 14 janvier 2016. Le paysage politique sera plus calme et nous serons mieux placés pour prendre des décisions importantes.

Qu’on le veuille ou non (et je ne le veux pas), cette ronde de négociations a été hautement politisée. Pour les fonctionnaires, ces élections portent surtout sur le mandat de négociation du gouvernement. Comme tout vote de ratification, vous pouvez dire « non ». Je vous encourage à lire le message du président sur l’importance d’aller aux urnes.

En toute solidarité,

Le gérant d’affaires et secrétaire financier,

Daniel J. Boulet