Imprimer cette page

Pétition contre la fermeture d’installations de la Garde côtière

03-03-2016

La section locale 2228 de la FIOE encourage tous les membres de signer la pétition parlementaire contre la fermeture des installations de la Garde côtière dans l’Ouest du Canada.

Voici quelques éléments d’information : en mai 2012, le gouvernement Harper a annoncé la fermeture de dix centres de services de communication et de trafic maritimes de la Garde côtière (SCTM) au pays. Neuf de ces centres ont déjà été fermés et la fermeture du centre SCTM de Comox en C.-B. est prévue pour ce printemps. Le gouvernement libéral a annoncé la réouverture du Centre de recherches et de sauvetage en mer à St. John's (T.-N.-L.) et au poste de Kitsilano, mais qu’il a l’intention d’aller de l’avant avec la fermeture du centre SCTM de Comox.

Les centres de services de communication et de trafic maritimes assurent la liaison de télécommunications essentielle pour les marins et les localités côtières. Ils aident aussi à protéger le milieu marin en surveillant les mouvements de navires (comme les bateaux de croisière, les bateaux-citernes, les navires de charge, etc.) dans nos eaux côtières. Les centres SCTM assurent également la liaison de télécommunications pour les marins en détresse et les avertissent, ainsi que les localités côtières, des risques de tsunamis. Le centre SCTM de Comox est le seul au large des côtes de la Colombie-Britannique qui ne soit pas dans une zone touchée par les tsunamis et sa fermeture pourrait accroître la vulnérabilité de tout le littoral de la C.-B. dans l’éventualité d’un phénomène sismique de grande envergure.

La pétition demande au ministre de Pêches et Océans et de la Garde côtière canadienne d’interrompre la fermeture imminente du centre de services de communication et de trafic maritimes de la Garde côtière de Comox en C.-B. et de rouvrir les centres SCTM de St. John's et St. Anthony (T.-N.-L.), de Saint John (N.-B.), de Rivière-au-Renard et de Montréal (Qc), d’Inuvik (T.N.-O.), ainsi que de Vancouver et d’Ucluelet (C.-B.).

Veuillez signer la pétition et la faire circuler parmi vos membres, collègues, amis, membres de votre famille et quiconque pourrait aider à faire renverser la décision en ce qui a trait à ces fermetures à la Garde côtière.

En toute solidarité,

Le gérant d’affaires et secrétaire financier,

Daniel J. Boulet