Imprimer cette page

La FIOE et NAV CANADA entament des pourparlers prénégociation

06-10-2016

Des représentants de la FIOE ont pris part récemment à une rencontre de deux jours avec NAV CANADA pour discuter des salaires des employés compte tenu des réductions récentes aux redevances. Cette réunion a eu lieu sur invitation, de la part de Neil Wilson, président et chef de la direction, lancée le 8 avril 2016, dans le but d’entamer les négociations bien à l’avance de l’expiration de la convention collective (soit le 31 décembre 2017).

Notre rencontre n’était pas une séance de négociation collective comme telle et l’intention n’était pas de modifier notre approche habituelle aux négociations. Par exemple, aucune partie n’a présenté un avis de négociation à l’autre, aucune partie ne s’est présentée avec une liste de propositions ou des enjeux précis à résoudre en ce qui a trait à la convention collective. La partie de la FIOE comportait des membres du Conseil exécutif (Shawn Liddicoat et Blaine Thomas) et des représentants syndicaux à temps plein. La réunion a plutôt été animée par le Service fédéral de médiation et de conciliation (SFMC) sous forme de séance de remue-méninges et traitait d’une question en particulier : à quoi faudrait-il s’attendre au sujet de la rémunération du personnel dans le cadre de la réduction des redevances? Autrement dit, comment faire pour que le rendement financier positif de NAV CANADA bénéficie à tous les intervenants plutôt qu’à un seul?

Il est trop tôt pour discuter de détails, mais je me contenterai de dire que la réunion a donné lieu à de nombreuses approches intéressantes à la rémunération des employés. Un bon nombre des idées seraient à l’avantage de l’unité de négociation de façons non conventionnelles alors que d’autres nécessitent une réflexion plus poussée. Aucune entente n’a été conclue et nous avons passé tout notre temps sur des concepts plutôt que sur des éléments concrets.

Les participants étaient unanimes dans leur soutien du processus et ont convenu de se réunir de nouveau en décembre. Le SFMC sera de nouveau en mesure d’aider les parties.

Enfin, je remercie NAV CANADA d’avoir entamé les pourparlers sur un sujet important et de l’avoir fait sans tarder.

En toute solidarité,

Le gérant d’affaires et secrétaire financier,

Daniel J. Boulet