Imprimer cette page

Discussions sur la « récompense juste » à NAV CANADA

26-01-2017

NAV CANADA et la FIOE se sont rencontrés une seconde fois vers la fin de l’année afin de poursuivre les discussions sur la « récompense juste » compte tenu du succès financier continu de la compagnie.

Lors de notre première réunion, nous avons tenu une séance de remue-méninges sur les façons dont NAV CANADA pourrait le mieux tirer parti du professionnalisme de notre groupe. Nous avons aussi discuté de façons selon lesquelles des améliorations de rendement pourraient mener à une récompense supplémentaire pour les membres de la FIOE. À la réunion la plus récente, nous avons discuté plus en profondeur du cadre ou de la « charte » qui déterminerait comment les améliorations de productivité pourraient se traduire en avantages accrus pour les membres.

Vous savez que la structure d’exploitation de NAV CANADA est très sobre; notre unité de négociation a contribué grandement à ces efficacités. Par ailleurs, vous avez prouvé à maintes reprises que vous êtes un groupe de technologues très professionnels. Il ne s’agit donc pas de rectifier un comportement non professionnel.

Ce qui manque, c’est la possibilité de faire des rétroactions directes sur la gestion de l’exploitation. Les travailleurs de première ligne auront toujours des renseignements utiles qui ne sont habituellement pas accessibles aux personnes qui prennent les décisions. Ces renseignements peuvent mener à une amélioration des processus et peuvent aider à éviter des erreurs coûteuses. Donc, l’objet de ces discussions est de prévoir une ligne de communication directe vers la haute direction pour aider à améliorer davantage la situation financière de NAV CANADA et mettre sur pied un programme de récompense juste.

D’autres rencontres auront lieu dans les semaines qui viennent. Nous visons à parvenir à une entente avant le début des négociations officielles avec NAV CANADA qui sont prévues pour cet automne.

Le gérant d’affaires et secrétaire financier,

Daniel J. Boulet