Imprimer cette page

Versement des congés accumulés

24-03-2017

 

Le Conseil du Trésor nous demande de mettre en œuvre une mesure temporaire pour éviter de satisfaire à l’exigence de liquider divers congés non utilisés au 31 mars 2017. Cette demande s’applique aux membres suivants :

  • Membres qui ont accumulé plus de 35 jours de congé, mais qui ne les ont pas utilisés;
  • Membres qui ont acquis des congés compensatoires à l’intérieur de leur zone d’affectation;
  • Membres qui ont acquis des jours de congé compensatoire, mais qui ne les ont pas utilisés;
  • Membres qui ont acquise des congés pour les employés en déplacement, mais qui ne les ont pas utilisés.

La convention collective exige normalement que ces congés non utilisés soient payés à la fin de l’année de congé annuel. Mais ces temps-ci, rien n’est « normal » en ce qui a trait à la rémunération des fonctionnaires. Les complications avec le système Phénix et la charge de travail des services de la paie ont mis le Conseil du Trésor dans une position difficile. Il nous demande donc d’accepter sa demande afin que les congés soient reportés à l’année de congé annuel suivante. Les employés seront encore en mesure de se faire payer les congés non utilisés, mais ils devront en faire la demande. Ce ne sera pas automatique.

J’ai réfléchi à cette demande et j’ai décidé de l’accepter pour plusieurs raisons. Plus souvent qu’autrement, les employés préfèrent reporter leurs congés que de se les faire payer. Pour bien des genres de congés de notre convention collective, il s’agit là de la situation par défaut. De plus, les congés sont beaucoup plus faciles à gérer que la paie. Un jour de congé payé peut facilement être pris ou reporté à plus tard. Enfin, les membres ont quand même le choix de liquider leur banque de congés s’ils le désirent. À la lumière de tout ce qui précède, il semble plus logique d’accéder à la demande de l’employeur que de la refuser.

N’hésitez pas à communiquer avec le Bureau d’affaires si vous avez des questions ou des préoccupations.

 

Le gérant d’affaires et secrétaire financier,

Daniel J. Boulet