Imprimer cette page

Faits saillants du projet de règlement avec NAV CANADA

08-02-2018

Votre équipe de négociation a le plaisir de vous annoncer qu’elle a atteint un projet de règlement avec NAV CANADA, à la suite de rencontres la semaine dernière où toutes les questions en suspens ont été résolues à la satisfaction des deux parties. En voici les faits saillants :

  • Augmentations économiques de 3 % à compter du 1er janvier 2018 et de 3 % à compter du 1er janvier 2019.
  • Ajout de trois échelons de rémunération à la suite de l’échelon le plus élevé du niveau ANS-TEC-0.
  • Les paiements des indemnités de congé de maternité augmentent à 100 % du taux hebdomadaire pour 16 semaines.
  • Augmentation de la prime pour responsabilité additionnelle. Elle passe de 10 $ à la moitié du taux horaire par quart de travail ou portion de quart.
  • La prime pour les déplacements à court préavis s’appliquera dorénavant aux déplacements aux fins de formation.
  • Dotation – On a mis en place une plus grande mobilité géographique en retirant les restrictions pour postuler à des postes semblables ou de niveau moins élevé.
  • Les séminaires de préparation à la retraite seront offerts pendant les heures rémunérées.
  • Temps supplémentaire et congé compensatoire :
    • Toutes les primes horaires salariales peuvent être accumulées à titre de congé compensatoire;
    • Pour les années de congé 2018-2019 et 2019-2020, les employés aux emplacements suivants peuvent utiliser un plafond plus élevé de 112,5 heures de congé compensatoire :

      Aéroports : Toronto, Montréal, Calgary et Vancouver

      Centres de contrôle régional : Toronto, Montréal et Vancouver
  • Programme de congé en fin de carrière : PÉRIODE D’ESSAI SEULEMENT jusqu’au 31 mars 2020. Les employés comptant 28 années de service peuvent accumuler jusqu’à six mois de congé compensatoire à utiliser durant leurs six derniers mois de travail.
  • Un employé qui obtient la compétence exigée et progresse au niveau subséquent avant une période de douze (12) mois reçoit un salaire qui n’est pas moindre que celui d’un employé qui progresse à la fin de la période de douze (12) mois.
  • Logement approprié – La section locale et la compagnie s’entendent à surveiller les cas signalés de logements inappropriés comme le définit la lettre du 31 janvier 2018.
  • Les articles de révision des salaires et de participation aux gains ont aussi été renouvelés.
  • On a apporté diverses modifications du libellé et retiré certaines portions qui ne sont plus en vigueur.

La trousse complète des modifications se trouve ici. L’employeur s’est engagé à la faire traduire dans les plus brefs délais.

Au cours de la dernière semaine des négociations, nous avons surtout peaufiné la rémunération. L’équipe s’est retrouvée devant une décision difficile qui aurait pu occasionner des concessions importantes. L’on ressentait que ce qui était offert pour ces concessions n’était pas suffisant pour que votre équipe de négociation en justifie l’acceptation. J’encourage les membres à communiquer avec moi ou avec l’équipe de négociation pour toute question.
Les négociations collectives sont toujours une période stressante et j’en profite pour faire l’éloge des membres de l’équipe de négociation pour leur leadership et leur service envers les membres.
L’équipe de négociation recommande aux membres d’accepter ce projet de règlement.

Il revient maintenant aux membres de ratifier cette entente. Vous recevrez bientôt plus de renseignements au sujet du processus de ratification et des dates et endroits des réunions de ratification.

En toute solidarité,

Le gérant d’affaires et secrétaire financier,

Paul Cameron